Athlétisme – Mondiaux 2017 : Usain Bolt, une fin tragique !

Touché à la cuisse, Bolt n’a pas pu terminer la dernière course de sa carrière. Alors que Mayer s’offre l’or au décathlon, Mo Farah (5 000 m) a été battu.

Quelle soirée au stade olympique de Londres ! Les Bleus ont obtenu leur 2e médaille d’or : après Pierre-Ambroise Bosse au 800 m, c’est Kevin Mayer qui devient champion du monde du décathlon. Alors que six finales se sont disputées, la plus suivie était sans aucun doute celle du relais 4 x 100 m avec la dernière course d’Usain Bolt au dénouement tragique. Retour sur une soirée pleine d’émotion !

LE SACRE. Mayer, la consécration

Il était le grand favori du décathlon et il a été intouchable. Kevin Mayer a impressionné depuis son entrée en lice vendredi. Dès le début d’après-midi, il a pris les commandes du classement général et ne l’a plus quitté. Impressionnant, le natif de la Drôme s’est offert au passage trois records personnels : au 100 m (10 »70), au 200 m (48 »26) et au 110 m haies (13 »75). Certes, il a tremblé au saut à la perche puisqu’il n’a réussi que son ultime tentative (à 5,10 m), mais, en assurant au 1 500 m (8e), Kevin Mayer s’offre la consécration. C’était son premier décathlon depuis celui des JO de Rio, où il avait terminé deuxième !

 

LA FINALE. Bolt, les adieux en boitant !

Terrible image ! Alors qu’il prenait le dernier relais jamaïcain au 4 x 100 m, Usain Bolt s’arrête net, victime d’une blessure à la cuisse, avant de tomber au sol. Quelle désillusion pour la grande star du sprint qui disputait sa dernière course dans une grande compétition ! Comme un symbole, c’est à Londres, il y a cinq ans, qu’Usain Bolt et ses coéquipiers avaient établi le record du monde de la distance.

Interrogé sur France Télévisions, Yohan Blake, son coéquipier, a évoqué  » un temps d’attente trop long – plus de 40 minutes – dans la chambre d’appel  » avant d’entrer sur la piste. Tous les spectateurs n’avaient d’yeux que pour le roi du sprint alors qu’au même moment le relais britannique s’imposait et s’offrait le record d’Europe de la distance (37 »47). Il devance les Américains et les Japonais (37 »52), surprenant troisièmes. Le relais tricolore (Dutamby, Vicaut, Zézé, Lemaitre) termine 5e (38 »48)

Lepoint.fr/L’Observateur

Related posts