Cinquième Tour cycliste de la RDC : Cinq pays européens, huit africains et de congolais au départ de Goma

L’annonce officielle de la cinquième édition du Tour cycliste international de la RDC a été lancée le lundi 12 juin courant au salon rouge de l’Hôtel du gouvernement par le ministre des Sports et Loisirs, Papy Niango. Cinq pays européens, huit africains et trois équipes de la RDC prendront part à cette édition du Tour de la RDC dont le coup d’envoi sera donné ce jeudi 15 juin à Goma par le Premier ministre Bruno Tshibala.

Dans son speech, le ministre des Sports et Loisirs, a confirmé que le Tour sera lancé le jeudi 15 juin à Goma par le Premier ministre, au nom du Président de la République. Il a indiqué que la cinquième édition du Tour cycliste international de la RDC, est une épreuve qui répond au double souci du Président de la République, Joseph Kabila Kabange.  » D’une part, à travers la tenue de ce tour, placé sous son haut patronage, le Président de la République offre au mouvement sportif congolais l’occasion de concourir à notre devoir citoyen de renforcer les valeurs de l’unité et celles de la cohésion de notre pays. Aussi, à travers la tenue de ce Tour, le Président de la République et l’ensemble de notre gouvernement voudraient faire découvrir le Congo profond ainsi que son doux paysage à tous ces athlètes dont les pays comme tant d’autres croient et font confiance en la RDC « , a-t-il déclaré.

Selon Papy Niango, tous ceux qui parcourront la 5éme édition de ce Tour passeront à la fois d’intenses moments d’émotion et d’agréables randonnées à travers le territoire national entre sept étapes retenues. Ils partiront de Goma au Nord-Kivu pour Kolwezi au Lualaba, en passant par Kindu au Maniema, ainsi que Lubumbashi et Likasi dans le Haut-Katanga. Du Sud-est au Sud-ouest de la République, ils traverseront les provinces du Kongo-Central, du Kwilu et du Kwango avant d’atterrir à Kinshasa la capitale.

Trois équipes congolaises ont été retenues par les organisateurs de ce Tour cycliste international de la RDC. Celles-ci se mesureront à leurs correspondantes et concurrentes venues de cinq pays européens, notamment la France, la Belgique, la Hollande, l’Allemagne et l’Ecosse ainsi que huit équipes africaines, à savoir le Burundi, le Togo, le Cameroun, l’Angola, l’Afrique du Sud, le Sénégal, le Burkina Faso et l’Ouganda.

 

Motayo croit en les coureurs congolais

Le président de la Fédération congolaise du cyclisme, Sylvestre Motayo, a, dans son mot de circonstance, exprimé ses ambitions pour cette édition du Tour cycliste de la RDC.  » La performance de coureurs congolais s’est améliorée et ils pourront rafler si pas deux ou trois étapes, mais mon ambition serait qu’ils gagnent ce cinquième tour cycliste international de la RDC « , a-t-il déclaré.

Le président de la Fécocy a indiqué que les Congolais ont participé à plusieurs tours en Afrique et se sont bien comportés.  » Nous n’avons pas été en déca de la  4éme place partout où nous sommes passés.  Au Togo, nous sommes sortis deuxième, au Sénégal on est resté dans les dix premiers, au Bénin on est sorti troisième et on a failli même gagner. Les gens de l’Afrique de l’Ouest se sont coalisés et n’ont pas voulu que la coupe vienne en Afrique Centrale. Je suis certain que nous ferons de bons résultats dans l’avenir.

Enfin la Fécocy a fait savoir que le Tour cycliste international de la RDC est organisé pour montrer à la face du monde qu’il y a la paix au Congo. Ce tour montrera également que la reconstruction est réelle et que les gens vivent chez nous.

Les délégations se sont déployées dans les différentes villes pour accueillir la caravane du Tour cycliste international.

 Jerry Kalemo

Related posts