Eliminatoires de la Can Cameroun 2019 : Les Léopards dominent les Diables Rouges (3-1)

 »      Sébastien Migné justifie la défaite par le manque d’expérience

 »           Florent Ibenge a parlé du remplacement de Cédric Bakambu

Le continent africain a vibré, le week-end dernier, au rythme des matches de la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations Cameroun 2019. L’équipe nationale de football sénior de la RDC s’est imposée devant l’équipe correspondante du Congo sur le score de 3-1, samedi 10 juin dans la soirée au stade des Martyrs de Kinshasa, dans le cadre du groupe G.

La victoire de la RDC a été acquise grâce à un doublé de Cédric Bakambu et un but de Chancel Mbemba. L’unique réalisation des Diables rouges a été l’œuvre de Bifouma.

Dans le même groupe, le Zimbabwe a dominé le Liberia par 3-0 grâce au triplé de Musonda. Le Zimbabwe et la RDC trônent à la tête de ce groupe avec 3 points et les vaincus, le Congo et le Liberia comptent 0 point.

A l’issue de la rencontre entre la RDC et le Congo, les deux entraîneurs, Florent Ibenge, et Sébastien Migné, se sont retrouvés dans le salon bleu du stade des Martyrs pour la conférence de presse d’après match.

 

Manque d’expérience

Le sélectionneur de la République du Congo, Sébastien Migné,  a reconnu la suprématie des joueurs congolais qui évoluent dans des championnats de haut niveau.  » Ce qui peut handicaper en termes de rythme c’est le fait que quand on compare les deux effectifs, vous avez les joueurs qui jouent dans les plus grands clubs. Nous on n’en a pas beaucoup. Je pense qu’il faut que nos joueurs aussi aient le temps de jeu dans leurs clubs, pour avoir des rythmes, pour emmagasiner de l’expérience. On est en déficit à ce niveau-là si l’on compare les deux effectifs. Mais on travaille. Et j’espère qu’on nous laissera le temps de travailler. C’est ce qui est toujours le plus dur en football, notamment dans cette région d’Afrique Centrale où on veut tout et tout de suite « , a-t-il déclaré.

Mais Sébastien Migné croit qu’au match retour son équipe présentera un autre niveau. Il s’est exprimé en ces termes :  » Je suis déçu pour les joueurs, pour l’investissement et le cœur qu’ils ont mis pour essayer de faire face à cette équipe de la RDC. On manque de maturité, d’expérience sur les corners défensifs. On avait aujourd’hui trois joueurs qui honoraient leur première sélection. On a montré qu’on est en reconstruction, il y a du potentiel. Il nous manque de combler ce gouffre en termes de maturité et d’inexpérience. On espère que d’ici le match retour, on sera à niveau pour vous ennuyer et vous faire mordre la poussière si on peut « .

 

Remplacement du buteur

Le sélectionneur de la RDC a justifié le remplacement de Cédric Bakambu par le manque de préparation suite à son mariage.  » Bakambu a fait un très bon match. Mais il est à court de préparation. Non seulement il avait des crampes et vous avez vu qu’il ne défendait plus. Au moment où vous êtes en train de mener 2-1, si vous le laissez sur le terrain, vous prenez le risque de laisser l’adversaire plus fort et d’égaliser, ou alors vous solidifiez votre équipe. C’est ce qu’on a fait, en solidifiant l’équipe et on était tranquille. Mais c’est vrai que depuis la fin de son championnat, il n’a pas travaillé. Il préparait son mariage. Il est revenu un peu. On savait qu’avec envie il pourrait jouer, mais pas un match entier « , s’est-il justifié.

Parlant du système de jeu appliqué, il a fait savoir que son équipe a débuté avec le 4-4-2.  » On a joué en 4-4-2. Je sais qu’on se met en danger. Beaucoup de gens réclament ce système. Mais le grand problème c’est la récupération du ballon. On n’a pas été bon dans la récupération de ballon parce que c’est un système qu’on a du mal à maîtriser. Mais il fallait prendre des risques et ne pas attendre cette équipe. On sait qu’on a de la qualité. On a fait mal à cette équipe. On a bien démarré le match. On a marqué, malheureusement, on a reculé. On a laissé venir cette équipe du Congo, on les a laissés dans le jeu, alors que lorsqu’on a commencé le match, on sentait bien qu’ils étaient timorés. On a manqué de lucidité, parce qu’au moment où cette équipe marque, il reste une minute avant la mi-temps  « , a-t-il souligné.

 

Résultats de la première journée

 

Vendredi 9 juin 2017

Soudan – Madagascar :            1-3

Libye – Seychelles :      5-1

Samedi 10 juin 2017

Malawi – Comores                     1-0

Burundi – Soudan du Sud          3-1

Zambie – Mozambique 0-1

Botswana – Mauritanie   0-1

Niger – Swaziland                      0-0

Nigeria – Afrique du Sud           0-2

Guinée-Bissau – Namibie           1-0

Burkina Faso – Angola  3-1

Sierra Leone – Kenya     2-1

Tanzanie – Lesotho                   1-1

RD Congo – Congo                  3-1

Côte d’Ivoire – Guinée   2-3

Mali – Gabon                            2-1

Sénégal – Guinée Equat.           3-0

Dimanche 11 juin 2017

Zimbabwe – Liberia                   3-0

Jerry Kalemo

Related posts