Embellie du Franc congolais : A quoi sert-elle et pour combien de temps

Depuis bientôt deux semaines, on assiste à un raffermissement du franc congolais face au dollar. Côté à 1.700 FC pour 1 dollar il y a peu, le franc congolais se change sur le marché parallèle aujourd’hui à 1.500 soit une appréciation de 12 % en moins de deux semaines. Auprès de la population cette baisse quasi continue de la devise américaine permet à certains de respirer. Dans la mesure où les paiements de loyer seront quelque peu allégés. Le souhait est de voir cette embellie perdurer. Mais au-delà, plusieurs questions viennent à l’esprit dont celle de savoir pourquoi cette baisse ? Peut-elle perdurer ? Quelles sont les conséquences de cette embellie etc.

De l’avis de nombreux analystes, cette embellie est un phénomène cyclique qui apparaît à chaque fin du mois. Elle s’explique par le fait que les opérateurs économiques à l’approche de la fin du mois mettent des francs congolais de côté pour faire face à la paie. Alors qu’au cours du mois, la tendance est à l’achat de devises pour se prémunir de la dépréciation quasi continue de la devise nationale.

 

Cette embellie peut-elle durer ?

Puisque cela a toujours était le cas, il est difficile de croire que cette embellie puisse durer. Certains paramètres pouvant expliquer cette embellie demeurant atones. En clair, en l’absence de production nationale, faiblesse structurelle de l’économie congolaise, on ne peut logiquement pas expliquer le raffermissement auquel on assiste à moins que la Banque centrale du Congo (BCC) ait mis des devises à la disposition des opérateurs économiques pour leurs importations. Ce rachat de francs congolais pourrait  expliquer la présente embellie. Mais pour combien de temps ? Le manque de devises, étant ce dernier temps la règle.  En définitive, Il y a donc fort à craindre que dans les prochaines jours, la fin du mois de juillet étant derrière nous, que l’envolée du dollar reprenne de plus  belle.

 

Présentement, quelles sont les conséquences de cette embellie

Mis à part les prix des loyers qui se paient en devises américaines ou encore en FC/au taux du jour de la devise  américaine, cette embellie n’apporte aucun changement notable dans le vécu quotidien du Kinois, dans la mesure ou les prix affichés dans les supermarchés demeurent élevés.   Pour bien comprendre la chose, les prix affichés avant la  » décrue  » en francs congolais ont été calculés au taux de 1.700 FC le dollar. Malgré le raffermissement du franc congolais au parallèle, les prix des produits affichés sont demeurés les mêmes aujourd’hui donc plus chers. Le contrôle de prix étant une réalité oubliée de notre ministère de  l’Economie.

L’autre volet de cette baisse, ce qu’elle permet pour les opérateurs économiques de payer primo les employés congolais moins chers, secundo de racheter les dollars économiser par certains ménages à un taux vil pour ne pas dire bas. Dans tous les cas de figure, ce sont donc les opérateurs économiques à la base de ces embellies cycliques qui sont gagnants à tous les  coups. Ils paient nos compatriotes avec moins de francs congolais, vendent plus chers durant cette période de décrue et surtout rachètent les dollars provenant des bas de laine à un taux bas.

En définitive, si cette embellie ne permet qu’aux seuls locataires de souffler un peu, à quoi sert-elle en définitive ? Telle est, pensons-nous, la grande question.

Philippe Mbayi Wete

Related posts