La Champion’s league européenne : Christiano Ronaldo, un joueur providentiel

Le match de la 2ème journée des quarts de finale de la Ligue européenne des clubs champions se sont joués mercredi dernier dans tous les sites retenus par l’organisateur. Le derby Bayern de Munich – Real de Madrid, match qui s’est joué dans la Bavière, à Munich, a tourné en faveur de l’équipe visiteuse, le Real de Madrid qui s’est imposé sur le score de deux buts à un (2-1) grâce à Christiano Ronaldo qui s’est révélé un joueur providentiel en signant le doublé.

Avec cet exploit, Christiano Ronaldo passe, non seulement comme le meilleur buteur de cette édition de la Champion’s league avec 10 buts, mais aussi et surtout comme le premier joueur à atteindre le top 100 buts dans ce championnat d’élite de la Ligue européenne. Il est talonné par Linel Messi avec 94 buts. Simple coïncidence ou magie,  les analystes et tous ceux qui s’intéressent au football ont noté que ce doublé de CR7 contre Bayern vient d’être réalisé le 12 avril, et que c’était le 12 avril 2016 qu’il avait réalisé son triplé contre Wolsburg.

Ce n’est pas tout car lors de la confrontation contre Bayern, c’est lui qui a été la victime du mauvais jeu du n°8, Martinez, qui a écopé d’un carton rouge, laissant son club à la merci du Real de Madrid. L’on  notera aussi que cette confrontation entre Bayern et Real de Madrid était ipso facto un challenge entre l’élève et son maître, donc entre Carlo Ancelotti et Zinedine Zidane. C’est ici l’occasion de conclure que l’élève a été plus fort que son maître.

Dans d’autres confrontations, l’on a noté la victoire de l’A.S Monaco qui s’est imposée à l’extérieur sur le Borussia Dortmund (3-2), avec un doublé du jeune prodige Mbape. La prestation de Paris-Saint Germain qui avait éliminé Manchester City et celle de l’A.S Monaco  sont là des preuves.que le championnat de la France commence à sortir de l’auberge, ce championnat qui était parmi les plus faibles de la planète.

A Madrid, l’Atlético n’a pu faire mieux qu’un but à zéro (1-0) but inscrit sur penalty par Griezman. Comme on le voit, les quarts de finale retour seront interdits aux cardiaques. Le FC Barcelone – Juventus de Turin. L’équipe de Luis Enrique réussira-t-elle la  » remontada  » comme lors du match retour contre Paris – Saint Germain ? Même si ce n’est pas impossible il convient de reconnaître que la Juventus, club habitué à ce genre d’explication ne se laissera pas facilement prendre dans le filet de Barcelone, surtout avec son fameux  » Cadenacio « .

Quant à la rencontre Real – Bayern, remonter un retard d’un but ne parait pas impossible pour un club comme Bayern. Tout peut arriver, et ce n’est impossible qu’on arrive aux prolongations avant de déboucher sur les tirs aux buts. Il en est de même pour Atletico qui ne fera pas une promenade de santé sur le terrain de Leicester, ce club qui a connu une montée fulgurante car, arrivé en première division anglaise, il s’est classé premier et le voilà qui joue les quarts de finale de cette compétition européenne d’envergure.

Quant au dernier affrontement, Dortmund, l’un des meilleurs clubs de la Bundesliga sera en difficulté devant l’A.S Monaco qui va évoluer devant son public, bien que de ce côté-là la propriété du terrain ne soit pas un critère de taille pour la victoire.

Pour l’heure, la place est à la spéculation, aux commentaires et aux pronostics. Attendons voir ce qui va se passer mardi et mercredi de la semaine prochaine. Mais d’ores et déjà, cardiaques, s’abstenir.

Magister Baseke

Related posts