Missions gouvernementales de contrôle des prix : Pour quelle durée et à quand les sanctions ?

Après la réunion du Conseil des ministres du vendredi 11 août 2017, le ministère de l’Economie nationale, dans un communiqué officiel signé par le ministre d’Etat, Joseph Kapika Ndju Kanku Mukumadi, organise à partir du 15 août 2017, des missions de contrôle des prix sur toute l’étendue du territoire national. Cette dernière mesure est en soi une première dans la mesure où la fixation des prix des biens et services a toujours été laissée à l’appréciation des opérateurs économiques. Mis à part certains secteurs dont les transports, le carburant etc. Ces missions de contrôle sont en fait la réponse du gouvernement devant  la mauvaise foi évidente des opérateurs économiques.

 

Prompts à revoir les étiquettes à la hausse à la moindre décote du franc congolais par rapport à la devise américaine, les opérateurs économiques traînent les pieds, depuis un certain temps. Alors que le franc congolais s’est quelque peu apprécié sur le marché parallèle passant de 1720 FC contre 1 dollar à 1.500 FC.

Pour le ministre d’Etat Kapika, ces équipes d’inspecteurs déployés vont constater les faits sur terrain et faire rapport à l’autorité compétente qui décidera en dernier ressort. Quand on sait que la durée de la mission qui commence ce mardi 15 août est élastique puisque  n’ayant pas été fixée dans le temps, il y a de fortes chances de voir cette mission galvauder.  Les inspecteurs qui vont constater les infractions n’ayant pas le dernier  mot, vont en profiter pour se faire de l’argent sur le dos des opérateurs économiques fautifs et de l’Etat. Ceci n’est pas une vue de l’esprit car en RD Congo, il y a un problème d’hommes.

Au-delà, si par malheur la mission tirait en longueur, disons un mois ou plus, va-t-on sanctionner les opérateurs indélicats sur des faits vieux d’un mois ou plus ? Parce que après la mission, il faudra rédiger les différents rapports qui seront adressés à la hiérarchie. Combien de temps durera la prise de connaissance et après combien de temps la sanction va-t-elle tomber ? Comme on le voit, si les missions de contrôle peuvent pousser les opérateurs économiques à revoir les prix à la baisse par peur du  » gendarme « , nous pouvons aussi nous poser la question de savoir que dit la loi en matière de fixation des prix ? Quelles sanctions sont prévues à l’endroit des opérateurs économiques indélicats ? Lancer des missions de contrôle alors que cette activité fait partie de la routine habituelle équivaut à chercher à inventer la roue.

 

En attendant, les premiers échos sont prometteurs

En attendant les conclusions des équipes d’inspecteurs déployés sur terrain, les premiers échos qui nous parviennent du marché de Lufu  après les premières mesures prises par le Conseil des ministres sont prometteurs. Les mesures prises par le gouvernement par l’entremise du ministère de l’Economie nationale et la province du Kongo- Central de réduire le  nombre des services œuvrant à la frontière à 4 donnent déjà des fruits.  » Les auteurs de tracasseries fiscales au nom de certains services n’ayant souvent rien à faire avec des marchés ayant disparu, les activités commerciales se déroulent dans ce poste frontalier dans la sérénité et on observe une certaine stabilité des prix des produits de première nécessité, note une dépêche de l’ACP.

Combien de temps va durer cette accalmie ? C’est la question que beaucoup d’opérateurs économiques se posent. Parce que les mauvaises habitudes s’étant encroutées dans la conscience  du Congolais ; il y a fort à craindre que l’on revienne à la situation ante d’ici là. Connaissant la manie de la société congolaise à l’oubli, ces mauvais citoyens vont attendre que le vent passe pour revenir sur la pointe des pieds.

La balle est donc dans le camp du gouvernement qui doit prendre des mesures énergiques pour préserver cette sérénité non seulement au poste frontalier de Lufu mais à tous les postes frontaliers du pays. Ainsi, y aura-t-il adéquation entre les textes et la réalité sur terrain.

Philippe Mbayi Wete

Related posts