Pour l’an un de sa mort : Papa Wemba célèbré avec faste à Kinshasa

24 avril 2016, 24 avril 2017, voilà un an, jour pour jour depuis la disparition de Papa Wemba, le roi de la rumba congolaise. Des activités ont eu lieu partout dans le monde pour commémorer l’an un de la mort de ce géant de la musique africaine qui a défendu valablement le drapeau congolais partout où il est passé dans le domaine qui était le sien : celle de la musique.

La Côte-d’Ivoire, pays où Papa Wemba est mort micro à la main a rendu un vibrant hommage à ce digne fils du continent. Kinshasa, ville naturelle du vieux Bokul a aussi pensé à son icône.

A Matonge  son quartier général, situé dans la commune de Kalamu, les villageois de Molokaï se sont mobilisés comme un seul homme pour commémorer le premier anniversaire  de la mort de celui qui fut pour eux un véritable père.

Tenez, le pagne à l’effigie de Papa Wemba s’est vendu comme du pain au quartier Matonge qui est en ébullition depuis la semaine dernière particulièrement au couloir Madiakoko où le décor est planté depuis tout ce temps pour des concerts et autres activités liées à cet événement. André Kimbuta, gouverneur de la ville de Kinshasa, a posé la première pierre, en plein cœur de Matonge, pour l’érection d’un monument en mémoire de feu Shungu Wembadio alias Papa Wemba.

Déclarée Journée africaine de la musique par l’Union africaine (UA), la date du 24 avril restera à jamais gravé dans le cœur des Congolais. André Kimbuta en a profité pour souligner qu’en République démocratique du Congo, tous les musiciens décédés seront également célébrés en cette date du 24 avril.

Pour commémorer cette date, un festival dénommé  » Kin Malebo  » vient de voir le jour. Pour cette 1ère année, il se produira du 22 au 29 avril. Pendant ce festival, il y aura plusieurs temps forts dont l’exposition des photos retraçant la carrière de Ekumani etc. Un carnaval a été organisé le dimanche 23 avril dernier à partir la gare Centrale pour chuter au couloir Madiakoko à Matonge, quartier général de Papa Wemba et de son Viva la Musica.

Au cours de la journée d’hier c’était le dépôt de gerbes des fleurs au cimetière Nécropole à N’Sele par la veuve Papa Wemba, accompagnée de quelques enfants du défunt et de certains fanatiques du chanteur. Une messe en mémoire de l’illustre disparu a également été dite à l’Eglise Saint Joseph à Matonge le lundi 24 avril dans l’après-midi.

L’an un de la disparition de ce chanteur qui a vendu une image positive du Congolais à travers ses chansons et ses productions livrées un peu partout à travers le monde a donc vécu.. Papa Wemba, restera donc le chanteur congolais qui aura  livré des spectacles un peu partout en Afrique, en Asie, précisément au Japon, en Amérique, en Europe et en Océanie avec de grands noms de la musique du monde à l’instar de Peter Gabriel. Avec  ce dernier, il a réalisé l’album  » Emotion  » qui s’est vendu à plus de 500.000 exemplaires aux Etats-Unis d’Amérique, un record de ventes.

Pathou Kinzala Nkuka

Related posts