Retombées de sa visite dans cette province : Joseph Kabila s’engage à électrifier tout le Kasaï-Oriental

Au terme de son séjour de 24 heures au Kasaï Oriental, Joseph Kabila s’est engagé à électrifier toute la province. Aussi a-t-il promis de doter la Société nationale d’électricité (SNEL) de moyens pour l’électrification de cette province.  Le chef de l’Etat a pris cet engagement avant de quitter la province du Kasaï-Oriental.

A l’issue des entretiens qu’il a eus avec les différentes couches sociales de la province du Kasai Oriental lors de son séjour, Joseph Kabila est d’avis que la relance de la SNEL devrait régler la question de l’eau et de l’obscurité qui favorise l’insécurité dans cette partie du pays, à en croire Radio Okapi.

Avant de reprendre son avion, le président de la République a également visité quelques chantiers en cours dans la ville de Mbuji-Mayi notamment la construction du pont sur le ravin Mbala waTshitolo et le stade Kashala Bonzola.

Joseph Kabila a échangé entre autres avec les chefs coutumiers du Kasaï-Oriental, le Conseil provincial de la jeunesse, et d’autres structures.A l’occasion, il a eu des entretiens avec le gouverneur de la Lomami, Patrick Kamanda, qui a fait le déplacement de Mbuji-Mayi pour rencontrer le chef de l’Etat.

Au cours de leurs échanges avec le chef de l’Etat, toutes les couches sociales du Kasaï-Oriental lui ont demandé de tout mettre en œuvre pour mettre fin à la milice Kamwina Nsapu qui gagne les localités du Kasaï-Oriental, l’une après l’autre.

Une expansion qui perturbe la vie des plusieurs communautés, où des populations, abandonnent leurs habitations et sont exposées aux intempéries et autres conséquences dans les forêts.

En outre, les chefs coutumiers ont indiqué que l’activisme de cette milice constituait une entrave contre l’opération d’enrôlement des électeurs au Kasaï-Oriental..

Les chefs religieux du Kasaï-Oriental, pour leur part, outre les questions sécuritaires, ont invité Joseph Kabila à construire les ports de Ndomba et de Panya Mutombo, avec une ouverture sur la grande rivière Sankuru afin de favoriser l’éclosion économique du Kasaï-Oriental.

Kléber Kungu

Related posts