Territoire de Masisi/ Combats entre miliciens : des centaines de familles dans la brousse

Des centaines de ménages habitant le groupement Nyamaboko 2 dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu ont abandonné leurs villages pour la brousse depuis dimanche 26 mars, à la suite des accrochages entre éléments des milices rivales.

Les groupes armés Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS) du chef milicien Janvier Kalahire et ses alliés s’affrontent au groupe Force de défense du Congo (FDC) du général auto-proclamé Lohanda.

Selon un délégué du gouverneur de province dans la région cité par Radio Okapi, les habitants du groupement Nyamaboko 2 ont trouvé refuge dans la brousse. Alors que les affrontements entre les deux milices rivales se sont poursuivis pendant quelques heures, à Busurungi, lundi 27 mars tôt dans la matinée. Les combattants de la FDC ont été délogés par leurs rivaux de tous les villages qu’ils occupaient.

Ces accrochages ont débuté il y a quelques jours, suite à la destitution par le général auto-proclamé Lohanda, de son adjoint. Ce dernier, mécontent, aurait fait allégeance au groupe de Bahati, allié à l’APCLS, pour attaquer les miliciens de FDC, en les délogeant de plusieurs positions qu’ils tenaient.

Depuis plusieurs années, il n’y a aucune présence de l’armée dans le groupement Nyamaboko 2. Cette situation profiterait aux groupes armés.

F.S.

Related posts