Vice-secrétaire générale de l’Onu : Amina Mohammed en mission de travail en RDC

La vice-secrétaire générale des Nations unies en charge des Objectifs de développement durable (ODD), Mme Amina J. Mohammed effectue du 24 au 27 juillet courant une visite de travail en République démocratique du Congo (RDC) dans le cadre du renforcement du leadership féminin dans la paix, la sécurité et le développement. Elle est arrivée à Kinshasa, avec,  selon elle,  un message de paix et de soutien à la RDC

Dès son arrivée, elle a été reçue-avec sa délégation par le ministre des Affaires étrangères, Léonard She Okitundu, pour une séance de travail.

A l’issue de cette rencontre à laquelle la ministre congolaise du Genre, Famille et Enfant, a pris part, elle a souhaité, dans le cadre du processus électoral en cours en RDC, voir les femmes jouer un rôle actif « pour peser dans la prise des décisions ».

Plusieurs rencontres sont prévues avec des personnalités congolaises durant son séjour de quatre jours. La vice-secrétaire générale des Nations unies en charge des Objectifs de développement durable (ODD) s’entretiendra notamment ce mardi 25 juillet, avec le Chef de l’Etat congolais, Joseph Kabila, ainsi qu’avec des membres de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), les femmes leaders et les femmes parlementaires, avec les partenaires au développement, les organisations de la société civile.

La mission d’Amina J. Mohammed vise entre autres à promouvoir la participation politique des femmes et leur implication dans la consolidation de la paix, à favoriser leur mobilisation accrue autour de ces idéaux et à soutenir l’Union africaine et ses Etats membres.

La vice-secrétaire générale des Nations unies saisira l’occasion pour s’entretenir avec des femmes congolaises sur des questions touchant à la paix durable, au développement et à la recherche des moyens susceptibles de soutenir leurs demandes dans les forums régionaux et internationaux.

Amina J. Mohammed est accompagnée dans sa visite de Mme Phumzile Mlambo-Ngcuka, directrice exécutive de l’Onu -Femmes et de Mme Pramila Patten, représentante spéciale du secrétaire général chargée de la question des violences sexuelles commises en période de conflit.

Kléber Kungu

Related posts