Vote de la loi des Finances à l’Assemblée nationale :  Le fonctionnaire de l’Etat va désormais toucher au taux de 1.425 FC

Après l’adoption du Budget 2017 présenté er défendu par le Premier Ministre Bruno Tshibala, il y a quelques jours de cela, cette loi financière était soumise à la commission économique-financière de l’Assemblée nationale pour des aménagements nécessaires avant son transfert au Sénat.

Un travail assidu a été opéré par les députés nationaux membres de cette commission qui sont arrivés à des résultats plutôt appréciables.

Il ressort de ces travaux que les recettes courantes de la loi des finances pour l’exercice 2017 ont été majorées de 11.301.710.431.035 FC à 11.524.534.946.501 FC. Elles dégagent ainsi des ressources additionnelles de l’ordre de 222.824.515.465 FC.

La nette amélioration de ce Budget apporte une solution idoine aux problèmes de la paie des agents et fonctionnaires de l’Etat tels : les militaires, les enseignants, agents de l’Etat au sein des différents ministères et services publics de l’Etat, le personnel judiciaire, les infirmiers et médecins, le personnel des régies financières, les policiers et autres etc. ils toucheront désormais leur salaire au taux de 1.425 FC équivalent à 1 dollars américains au lieu de 910 FC à ce jour.

C’est un véritable ouf de soulagement pour les agents et fonctionnaires de l’Etat qui ont souffert des mois durant de ce décalage de taux.

Les fonctionnaires et agents de l’Etat, les policiers et autres ont perdu 40% de leur pouvoir d’achat. Ceux qui sont locataires et pères de famille continuent d’en souffrir horriblement.

Grace à la clairvoyance des députés membres de la commission économico-financier et au patriotisme du Ministre du Budget, le fonctionnaire de l’Etat peut rentrer dans ses droits et gagner son dû mensuel au taux actualisé du dollar.

C’est un effort et un geste de bonne volonté en faveur des agents et fonctionnaires de l’Etat qui ont aussi droit à la vie et qui méritent d’ailleurs un salaire adapté au cout de la vie.

Maintenant, le Budget ainsi aménagé à la chambre basse du Parlement court depuis le 1er janvier 2017 selon les propres dires du Premier Ministre Bruno Tshibala lui-même.

L’opinion se demande bien si les fonctionnaires de l’Etat vont toucher la différence de l’argent qu’ils n’ont pu avoir les 6 premiers mois de cette année ?

La simple logique veut, en tout cas,  que le fonctionnaire bénéficie de ce qu’il n’a pas touché pendant le 1er semestre de l’année de la non-application du taux actualisé du dollar américain.

JPS

 

Related posts